Dans la lignée de leur précédent spectacle sur la musique « Le bruissement des âmes », Gille Crépin et Hervé Loche proposent cette fois-ci une exploration de notre rapport avec le monde qui nous entoure. Pendant longtemps la « nature » fut ce qui entourait l’humain. Aujourd’hui nous avons compris que nous faisons partie du problème. Mais la question demeure : pouvons-nous vraiment être les jardiniers de notre monde ?

Mêlant, comme ils savent si bien le faire le chant, la musique, les histoires et les textes, Gille et Hervé entraînent avec complicité leur auditoire vers les écrits de René Char, Jean Giono, Romain Gary et Hélène Cixous tissés aux contes qui éclairent le thème.


affichemonde

 

Qu’il vive, poème de René Char et
Valse vénézuélienne, de Thierry Tisserand

extrait de L’arbre, conte populaire, adaptation de Gille Crépin, et improvisation de Hervé Loche

 

extrait de O cio da terra de Chico Buarque et Milton Nascimento

extrait d’un texte d’Hélène Cixous, lu par elle même le 18 juin 2010 à la radio et improvisation d’Hervé Loche

La création du spectacle a eu lieu en partenariat avec la Médiathèque départementale des Charentes Maritimes(17)

Voir le dossier du spectacle